Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

      CRUN

      Sans titre 5

                   Renseignements ou témoignages, contactez nous : crun.06@hotmail.fr

17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 11:33


" Enquêtes inédites "

 

LE " PETIT HOMME A LA CAPUCHE "

 

  1554991220-1-.jpeg

Enquête : Philippe Mazo

(président du CRUN)

 

Ce témoignage qui vous paraîtra d’une extrême étrangeté (surtout pour les personnes ne connaissant pas l’historique de ce type de dossier), me vient d’un ami que je connais depuis plus de 30 ans. Sa bonne foi ne fait aucun doute.

 

 

INTRODUCTION :

 

Nous allons parler d'un fait que je daterais de février 1999. Le lieu se situe à saint Laurent du var, dans un immeuble construit en 1972 de mémoire. Il est à signaler que cet immeuble est construit sur une rivière souterraine (1).

 

J'habitais alors chez mes parents. L’appartement était un 2 pièces traditionnel de ces constructions 70's, qui se composait d'une salle à manger donnant sur une cuisine américaine. Un grand couloir donnait sur les toilettes, et au fond du couloir, un escalier de 2 marches pour accéder à une chambre.

 

Je vivais donc à cette période avec mes parents, et depuis deux trois ans avec ma petite amie, Marie. Mes parents dormaient dans la salle à manger, et nous dans la chambre.

 

Tous les soirs, nous mangions en famille sur la table de la salle à manger, et vers 21h00, mes parents ouvraient leur lit, plaçaient un panier à chat sur la table et ainsi, "Pitou", notre chat, avait son petit coin pour la nuit. Nous regagnions à notre tour nos "quartiers" pour aller regarder le programme télé dans notre chambre. Je tiens à préciser que nous avions moi et Marie la trentaine, étions non-fumeur, ni consommateurs de substances illicites. Car systématiquement après notre récit, on nous demandait "vous aviez fumé quoi ????".

 

Bref, cette chambre de 20 mètres carrés était composée : d’un clic-clac, du matériel de musique, un piano, une étagère, un meuble télé, un magnétoscope, un démodulateur satellite... bref, une chambre de jeune, rangée, mais rien particulier.

 

Nous habitions cet immeuble depuis sa construction. Mon père y était gardien. Cette chambre était MA chambre, j'en connaissais donc tous les recoins. Les sons également. Car dans notre couloir il y avait un placard technique avec des disjoncteurs et divers relais, qui faisait des tas de bruits variés toute la nuit. C'était un logement de fonction... la loge de concierge.

 

Il n'était pas facile de s'endormir dans les minutes qui suivaient, car entre les bruits et vu la petitesse de la pièce, la luminosité des horloges du magnétoscope et du démodulateur satellite, on se serait presque cru en plein jour... ce n'était jamais le noir total dans cette chambre.

 

TEMOIGNAGE TEL QUE L’A ECRIT LE TEMOIN

 

LES FAITS :

 

Nous étions couchés depuis 10 minutes, moi sur le coté droit, Marie sur le dos, le coussin légèrement en appui sur le mur, façon lit d'hôpital.

 

Dans mon champ de vision, c'est à dire entre mes yeux et le magnétoscope (cela m'a toujours plu de voir défiler les chiffres à quartz de l'horloge), une distance de 1 mètre me séparait de ces chiffres, j'aurai pu les toucher en tendant le bras... Ainsi donc, dans mon champ de vision s'interposa soudain ; ce que je définirai par la suite de "petit homme à capuche" (d'où le fameux "vous avez fumé quoi!!!!"). Il devait mesurer environs 60 à 80 centimètres de haut. Ma forte impression était qu’il me fixa, alors que je ne voyais pas ses yeux, pendant au moins 8 à 10 secondes. J'était pétrifié. En écrivant ceci, comme à chaque fois que je raconte cette histoire, les frissons me montent à faire dresser mes poils. Etrangement, je ne voyais qu'une ombre, du fait que ce personnage occultait les chiffres du magnétoscope (2). Il était bien en 3 dimensions, mais pourtant, l'ensemble était noir... malgré que je discernais une partie beaucoup plus noire à la place du visage, qui pour moi était un vide dans la capuche.

 

Il " glissa " (sans bruit...) au pied du lit, resta encore 2/3 secondes, puis parti en direction du couloir... et là j'entends mon amie dire : "T'as vu"?

Je lui réponds : "t'as vu quoi?"

Elle me répond : "un truc à capuche"!

Elle étais terrorisée.

Je me suis levé rapidement, j'ai allumé la pièce… rien.

Je lui répondit que ça devait être le chat !!!!!

Je descendis alors les deux marches, allais dans le couloir, et évidement la porte du bout du couloir donnant dans la salle à manger était fermée. je cherchais partout ce satané chat (étant persuadé que ce n'était pas lui.....) pour rassurer surtout Marie.... Rien dans le couloir. J'ouvrais donc la porte doucement de la pièce ou dormaient mes parents et là, Pitou (le chat) dormait d'un profond sommeil dans son panier. Il n'avait donc pas enfilé le costume de Simplet, ni appris à manipuler les ouvertures de porte !

 

Je retournais dans la chambre, évidemment pas rassuré du tout. Moi et Marie avions vu un espèce de "lutin, farfadet, gnome", tous les noms sont bons ! Il est sorti du mur, nous a observé, avant de disparaître... voilà.

 

C'est une expérience unique. Elle ne pourra jamais disparaître de ma mémoire. Je me suis séparé depuis longtemps de mon ex-amie, mais pendant des années elle était aussi troublée que moi. Nous avions partagé une émotion vraiment inexplicable... et je ne l'interprète toujours pas.

 

Didier S.

 




                                                 DEUXIEME CAS
                                    TROUBLANT PAR SON ETRANGE SIMILITUDE

                   TEMOIGNAGE DE PATRICIA,
                      MAMAN DE JESSIKA

                                        

TEL QUE L’A ECRIT LE TEMOIN

LES FAITS:


La trinité (date ? année 2008), en début d'aprés-midi. 

Je m'éveillais après une petite sieste, couchée sur le dos et émergeant de ce sommeil réparateur. Face à mon lit se trouve une tenture qui fait office de long rideau de velour violet, qui tirés, laisse voir une lampe halogène et la porte de ma chambre. Cette "ouverture" du rideau, ainsi que la porte et l'halogène qui sont visibles se situent sur le côté droit, en face de mon lit, à a peu près ( et même pas! 1m de mes pieds).

Ce jour-là, la porte est fermée et l'halogène éteint. Ouvrant les yeux de cette sieste légère que j'étais en train de faire, mon regard se pose sur l'entrée de ma chambre, là ou se situent donc la porte et l'halogène. J'y distingue une forme d'apparence humaine, habillée à la manière d'un "moine", encapuchonné, de couleur gris fonçé. En moins de 2 secondes, la forme s'est avançée de la porte, , pour disparaître derrière le rideau violet; et parcourant donc environ 1 mêtre, puisque entre l'ouverture du rideau et la porte il y a à peu près 1m.

Je ne peux pas affirmer avoir vu la forme traverser la porte de la pièce pour arriver dans ma chambre, étant donné que lorsque je l'ai apperçue, elle était tout simplement là. Je n'ai pas vu son visage puisqu'elle était de côté ( de profil), seulement une capuche légèrement baissée comme si la "créature" regardait vers le bas. Elle se déplaçait sans paraître toucher le sol; et cela d'une manière "aérienne" bien que, de mon point de vue, je ne voyais pas le bas de la silhouette. Celle-ci n'était pas nette, par exemple comme lorsque je vois une personne réelle marcher en face de moi. L'apparition était légèrement floue, presque immatérielle. Elle ne m'a pas inspiré de crainte, elle me semblait indifférente, comme si elle ne faisait que passer sans vouloir déranger personne. Pendant les 2 secondes de mon observation, à peine, la silhouette disparût derrière le rideau; mais j'ai alors apperçu une deuxième silhouette, totalement identique, qui la succédait. Cette 2ème "apparition" a parcouru exactement le même chemin que la précedente, elles se suivaient.

A peine réveillée je n'ai pas réagi au passage de ces 2 formes aériennes; ce n'est qu'après la disparition de la 2ème que je me suis rendu compte de l'étrangeté de l'évènement.
Je précise que la chambre avait les volets fermés, ce qui n'empêche pas que lorsque c'est le début de l'après-midi, je distingue bien toutes les parties de la pièce, ainsi que les objets qui la compose.L

..


Partager cet article

Repost 0
Published by magonia51
commenter cet article

commentaires

Retour Page D'accueil...

  • : Le blog du C.R.U.N
  • Le blog du C.R.U.N
  • : ENQUETES ET VULGARISATION DU PHENOMENE OVNI EN REGION PACA
  • Contact

N E W S . . . O V N I . . . S C I E N C E . . .

                                              Le CRUN retrouve un nouveau Vice-Président!
Félicitation à LAURENT AUGIUS !
       
-----------------------------
Prochainement:
Présentation du nouvel AMS
Conçu par MIRKO (ex-ICDV)
--------------------------
"...c'est trés bien ce que vous faites..." 
Les frères Bogdanoff félicitent le travail du CRUN à Nice !
P6100607-copie-1
     
        *****
Le CRUN n'accepte plus de sympathisants et reste,
(sauf exception) fidèle à son nombre actuel (20).
Vous pouvez toujours nous contacter au: crun.06@hotmail.fr
 
Votre actualité est mise à jour régulièrement
        t t e n t i o n :
Certaines infos diffusées sont difficilements vérifiables et demeurent de la simple information. 
VIDEO REAL UFO BRESIL ICI : link     
     
 
   
           De nouveaux visages sur Mars !           
 
----------------
Pour nous contacter ou nous faire parvenir vos témoignages cliquez ICI
(vos témoignages ne doivent concerner que la région PACA, merci)
--------